En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, pour réaliser des statistiques de navigation, et pour faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquer ici

Veille secteur

Innovation & Digital

Denim Première Vision : 6 innovations durables pour une industrie plus éco-responsable

Figurant au rang des pièces dont le procédé de création est le plus polluant au monde, la réinvention du jean et plus spécifiquement du denim, relève aujourd’hui presque de l’urgence. Devenu au fil des années un enjeu crucial pour toute l’industrie, nombreuses sont aujourd’hui les sociétés à prendre le problème à bras le corps. Nous avons parcouru en novembre le dernier salon Denim Première Vision, leader de l’approvisionnement en denim, voici un tour d’horizon des solutions innovantes appliquées au développement des jeans qui ont su retenir notre attention. 

Naveena Denim - Thirst-free Denim (Pakistan)

Surnommé le thirst-free denim (littéralement, le denim rassasié en eau), le H2NO a été développé à l’aide d’une technologie d’un nouveau genre ayant recours à l’air ambiant pour reproduire les conditions atmosphériques capable de donner au tissu une allure authentique et usée. Grâce à ce procédé, sans eau, ni vapeur, ni produits chimiques ; les économies en eau (12 litres par jeans) et d’énergie sont de l’ordre des 90 % (par comparaison au process traditionnel), auxquelles s’ajoutent une diminution drastique de l’empreinte carbone. 

Textil Santanderina - Refibra (Espagne)

En partenariat avec Lenzing, Santanderina lance Refibra : une initiative de recyclage conçue afin de créer des produits à partir de chutes de coton recyclées, transformées en fibres Tencel par la suite. Incitant ainsi les acteurs à avoir recours à du tissu qui limite le gaspillage, l’adoption du Refibra pourrait, à terme, initier l’émergence d’une économie circulaire véritable au sein de l’industrie de l’habillement. 

Velcorex - Evolutive Colours (France)

Concepteur et ennoblisseur de tissus depuis près de deux siècles, la société française Velcorex lance une collection baptisée Evolutive Colours, une gamme de coloris créée pour obtenir des effets de couleurs sur le denim (mais également le velour ou le sportswear pour un rendu se rapprochant du jean). Par un traitement appliqué sur tout ou parti du tissu, l’utilisation de la solution réduirait donc l’impact environnemental de la création d’un jean par la suppression du recours au procédé de teinture brute traditionnelle.

YKK Europe - Water Button (Italie) 

Spécialiste de la fermeture éclair, invention qui en son temps a révolutionné la mode, la division italienne de la société japonaise a dévoilé au cours du salon une gamme de boutons éco-conçus, leur production s’affranchissant entièrement de la consommation d’eau à tous les stades de leur développement.

Arvind Ltd. - 0 Pumice Stone (Inde)

En ayant recours à des produits chimiques certifiés Green Scree (ce qui implique que le procédé en question a été soumis au préalable au test toxicologique réputé pour être le plus rigoureux du marché), le procédé de lavage "0 pumice stone" (sans pierre ponce) pourrait permettre au producteurs de denim de s’affranchir de l’usage de la pierre (utilisée afin de donner au vêtement un effet usé aux produits finis après lavage). Un tel procédé, réduisant considérablement l’empreinte carbone des pièces créées à partir de denim, réduirait la consommation d’eau nécessaire à leur création de 80%.

Copen United - Encore (Hong Kong)

Par l’utilisation de fils produits à partir de bouteilles de plastique recyclées, baptisés Repreve, la société Hongkongaise entend s’attaquer à une partie insoupçonnée de la confection de jeans, pourtant très gourmande en eau : la confection des poches. Fournisseur de nombreuses grandes marques à dimension internationales, la gamme Encore pourrait permettre aujourd’hui à de nombreux acteurs de commercialiser des jeans eco-responsables jusqu’au bout des ourlets. En somme, pour chaque kilo de fils polyester Repreve utilisé, 3 litres d’essence seraient économisés en cours de production.

 

Rendez-vous sur le site officiel de Denim Première Vision pour découvrir les 10 tendances denim Printemps-Été 2019 détectées au cours du salon.

Cet article a été rédigé par Futur404, dans le cadre du soutien à l'innovation & aux entreprises de la mode du DEFI.

Faites-nous part de votre expérience

Partager
Commentaires (0)